Klare ringe med perle.jpg

Object 22: Anarkistens perlering, by Trine Trier, Denmark

Curator's reflection by Kartine Borup:
In the four previous rounds I have aimed for a match on two levels: In addition to specific similarities in colour, construction principles, materials, technical details etc., I have also sought to capture the essence or character of the object I received. That was not possible in this round, however.

The two pieces – the one I received and my chosen match – are based on the same concept: a string/thread with a ‘pendant’ at either end and a connecting link. The objects also share the same colour scale, and both have an iridescent lustre. The spiral motif is another shared feature (the twirl of the fishing line in my object and the pattern in one of the pendants in the object I received). I find it interesting that the two pieces, despite these important similarities, still appear so markedly different. While the piece I received has a powerful and ‘masculine’ machine aesthetic, the object I have chosen is ‘feminine’, light and delicate. Scale might be a simple explanation of the difference in character, but I do not think that is all there is to it. In round one, I matched a large textile object with a relatively small ceramic object, but nevertheless, both items expressed a similar character. After five rounds of ‘match-making’, instead I think the conclusion has to be that SIMILARITY is a complex interplay of factors ... an elastic concept that also depends on the eye of the beholder.

Réflexion de la curatrice Katrine Borup:
Dans les quatre tours précédents, je visais une correspondance sur deux niveaux : en plus des similitudes spécifiques pour ce qui est des couleurs, des principes de construction, des matériaux, des détails techniques, etc., je cherchais également à capturer l'essence ou le caractère de l'objet que je recevais. Ceci s’est avéré impossible pour ce tour.

Les deux pièces - celle que j’ai reçue et celle de mon choix - sont basées sur le même concept : une chaîne/un fil avec un ‘’pendentif’’ aux deux extrémités, et un lien de connexion. Les objets partagent également le même schéma de couleurs, et les deux ont un lustre irisé. Le motif de la spirale est une autre caractéristique partagée (le tourbillon de la ligne de pêche dans mon objet, et le motif dans l'un des pendentifs de l'objet que j’ai reçu). Je trouve intéressant que les deux objets, en dépit de ces similitudes importantes, apparaissent néanmoins toujours si différents. Tandis que l’objet que j’ai reçu est d’une esthétique semblable à la machine, puissante et ‘’masculine’’, l'objet que j’ai choisi est ‘’féminin’’, léger et délicat. L’échelle pourrait être une explication simple à cette différence de caractère, mais je ne pense pas qu’elle résume tout à elle seule. Dans le premier tour, j’ai fait correspondre un grand objet textile avec un objet relativement petit en céramique ; néanmoins, les deux objets exprimaient un caractère similaire. Après cinq tours, je conclurais que la similitude est une interaction complexe de facteurs... un concept élastique qui dépend aussi de l'œil de l’observateur.


Trine Trier studied at Institut for Ædelmetal in Copenhagen (1999-2002). Trier is interested in the simplicity in technique and strong graphic expressions in her jewellery pieces. By placing amber, coral and pearls into fine wire constructions using refined technical details, she explores new ways of jewellery making. Recent exhibition includes Joias Contemporâneas: Brasil e Dinamarca at Museu da Casa Brasileira i São Paulo (2012),  Sex og tabu at Guldsmedemessen (2011) and ÆGTESKABT, Dansk kunsthåndværk, at Dina Vejling (2010).

baerbart.dk